bannerImg
        Menu
Sense & Growth
up-arrow up-arrow
CLOSE

FOUR OFFERS

Back
01

01

Strategy

SETTING 3 - 5 YEAR
STRATEGIC OBJECTIVES

target-icon target-icon

3 - 5 years strategic plan
Vision of market dynamics
Business model
External growth

02

02

Organization & change management

MANAGING & GUIDING INTERNAL CHANGE MANAGEMENT

target-icon

Governance & guidance of executive committees
Organizational & key process design
Change programme & 100-day plan
Post-merger integration

03

03

Marketing
& sales

MAINTENING & INCREASING
TURNOVER

target-icon

Design & modeling of products & services
Pricing / pricing strategy
Commercial partnership
Digital strategy & distribution
network

04

04

Client innovation

INCREASING CLIENT VALUE
THROUGH INNOVATION

target-icon

Innovation concept & Test & Learn laboratory
Multi-channel customer experience
Customer retention programme
Customer knowledge & Big data

Founded in 2011

05

Three founding partners

06

FOUNDING PARTNERS

3 foundature-icon

KEY POINTS

Our values

07

Over 75 Clients
More than 12 industries

08

flag-icon

2011

5 Values

Rigour
Search for meaning
Pragmatism
Solidarity
Enthusiasm

+75

CUSTOMERS

+12

SECTORS

Distribution of turnover

09

Pride level
of consultants
to work for Mawenzi.

10

8,5/10

CLIENT INNOVATION

MARKETING & SALES

ORGANIZATION & CHANGE MANAGEMENT

STRATEGY

France
Norway
Italy
Spain
Germany
Russia
Romania
Hungary
UK
Belgium
Netherlands
Luxembourg
USA
China

11

foundature-icon foundature-icon foundature-icon

30%

the completed missions in an international context.

Go

STRATEGY CONSULTING & ORGANIZATION

Mawenzi Partners is a strategy consulting firm focused on growth drivers, based on the search for meaning to develop the leadership of its customers and the added value of its consultants. The firm supports the management of major French and international groups in their growth projects, capitalizing on a strong entrepreneurial culture and historical expertise of the sales and marketing sector.

cross-Arrow Icon
  • NEWS
  • 14

    Mar. 2019

  • Fintech, l’habile équilibre entre usages et nouvelles technologies

Fintech, l’habile équilibre entre usages et nouvelles technologies

 

Début février, de nombreux acteurs de l’écosystème Fintech sont venus partager leur vision au travers de tables rondes lors d’un événement organisé conjointement par Mawenzi Partners, France Fintech et ESSEC Initiatives, l’association étudiante d’entrepreneuriat de l’ESSEC Business School.

Au cours de cet événement, nos consultants Benjamin Linage, Franck Van Daële et Ahmed Elalj ont eu l’opportunité d’animer chacun une table ronde. Nous revenons aujourd’hui sur la première d’entre elles : Fintech, l’habile équilibre entre usages et nouvelles technologies.

Comme leur nom l’indique, les Fintech s’approprient les nouvelles technologies du 21ème siècle pour proposer des services innovants et s’insérer dans l’écosystème financier. Le Président de France Fintech Alain Clot évoquait d’ailleurs dans l’introduction de la conférence tous les atouts que possède aujourd’hui la France pour s’imposer sur le devant de la scène internationale. Elle est le pays d’Europe le mieux pourvu en laboratoires spécialisés dans l’intelligence artificielle, l’excellence des formations dispensées dans l’hexagone est mondialement reconnue et enfin la plupart des spécialistes en IA et Data science des GAFAM sont français ! L’un des défis des prochaines années sera donc de retenir ces talents sur le territoire français et les alimenter en nouveaux défis aux bénéfices des entreprises françaises.

 

Fintech MwP 1

 

Outre l’IA, la blockchain, la biométrie ou encore l’Internet of Things (IoT) permettent également à de nouveaux entrants de concurrencer les acteurs traditionnels. Elles deviennent omniprésentes : ainsi, 90% des entreprises de paiement et 77% des acteurs traditionnels des services financiers prévoient d’adopter la Blockchain d’ici 2020 (Source : RubyGarage).

 

Les nouveaux usages clients orientent l’innovation des Fintech

 

Mais Franck Van Daële invite aussi ses interlocuteurs à témoigner d’un porte-étendard des Fintech : l’approche orientée consommateur. « Nos entreprises viennent combler les lacunes des acteurs traditionnels concernant l’expérience client » explique ainsi Louis Chavane, fondateur et CTO de Bruno. Les motivations sont simples : aspirations à des UX toujours plus fluides, davantage de transparence, retour à l’interaction en temps réel. Marion de Schrooder, Sales Manager chez Alan, poursuit en relativisant l’importance de la technologie en tant que telle pour les clients finaux « Je dois être capable de parler de mon produit à tous, du geek à mes grands-parents, la technologie doit être utilisée pour mieux répondre aux exigences du consommateur et ne surtout pas faire peur ». « Les cas d’usage Blockchain ne pourront fonctionner que s’ils répondent à des besoins précis. » complète Roxane Faure, de la Caisse des Dépôts. Des besoins précis que sont entre autres la sécurisation des transferts d’argent, la lutte contre la fraude et l’optimisation de la gestion d’actifs.

 

Fintech MwP 2

 

Finalement, tous s’accordent pour conclure que si les Fintech démocratisent l’usage des nouvelles technologies, c’est davantage l’écoute du marché et la création de nouveaux usages consommateurs qui expliquent leur succès et leur permettent de concurrencer aujourd’hui les acteurs traditionnels.

Une conclusion qui nous mène directement à une nouvelle problématique : la relation entre banques et Fintech est-elle nécessairement concurrentielle ? C’est à cette question qu’ont répondu les intervenants de notre seconde table ronde, à découvrir prochainement dans notre deuxième article sur les Fintech.

LEARN MOREright-arrow